Victor Hugo et la cathédrale

Image1Tout à coup, à un tournant de la route, une brume s’est enlevée, et j’ai aperçu le munster. Il était six heures du matin. L’énorme cathédrale, le sommet le plus haut qu’ait bâti la main de l’homme après la grande pyramide, se dessinait nettement sur un fond de montagnes sombres d’une forme magnifique, dans lesquelles le soleil baignait çà et là de larges vallées. L’œuvre de Dieu faite pour les hommes, l’œuvre des hommes faite pour Dieu, la montagne et la cathédrale, luttaient de grandeur.

Je n’ai jamais rien vu de plus imposant.

Victor Hugo, Le Rhin, 1838-1842
Pour en lire plus.

Ill. : Justin Ouvrié, aquarelle et rehauts de gouache, 1831, Paris, Bibliothèque nationale de France.

La cathédrale sous la lune, vue par Roland Moeglin

EclairageCelesteNotre Cathédrale pointe sa flèche vers le ciel, guidant ainsi le regard vers le céleste.
Ce nouvel éclairage, associé à la lumière de notre satellite, m’a donné l’idée de cette photo.

Roland Moeglin, photographe passionné
www.roland-moeglin.fr

Mgr Jean-Pierre Grallet, « Ma cathédrale »

AG-2017-SK-13Mgr. Grallet, archevêque émérite de Strasbourg, a pris la parole en tant qu’invité de notre Société à notre assemblée générale du 5 avril 2017. Avant de gagner la maison de sa congrégation franciscaine à Bonne-Fontaine, il a remercié l’ensemble des sociétaires de manifester leur attachement à la cathédrale de Strasbourg par leur adhésion à notre Société. Il a développé un court propos axé sur trois points forts concernant la cathédrale. Continuer à lire … « Mgr Jean-Pierre Grallet, « Ma cathédrale » »

Le Mot du Président (Assemblée générale 2017)

Image1Je voudrais d’abord vous dire combien j’ai été heureux de votre présence lors de notre Assemblée générale. Elle est l’expression de votre fidélité ainsi que le signe de la prospérité et de la vitalité de notre association. C’est grâce à vous que nous pouvons continuer à poursuivre nos buts : susciter l’intérêt public pour la sauvegarde et pour la connaissance de la cathédrale de Strasbourg, et aider à sa conservation. Continuer à lire … « Le Mot du Président (Assemblée générale 2017) »

Christian Kayser, Johannes Hultz und der Nordturm des Strassburger Münsters

Image1Im letzten Vortrag der Saison 2016-2017 des Straßburger Münstervereins sprach der Münchner Architekt und Bauforscher Christian Kayser am Mittwoch dem 15. März vor einem sehr zahlreichen Publikum über seine bauarchäologische Untersuchung des Nordturms des Straßburger Münsters und seine Neubewertung der Rolle des Architekten Johannes Hültz. Nach einer ausführlichen Bestandsaufnahme der Besonderheiten dieses in vielfacher Hinsicht außergewöhnlichen Bauteils, ging er in einem zweiten Teil auf z.T. noch offene Fragen zur Baugeschichte und zu den beteiligten Architekten ein.

Continuer à lire … « Christian Kayser, Johannes Hultz und der Nordturm des Strassburger Münsters »

Christian Kayser, Jean Hultz et la flèche de la cathédrale de Strasbourg : nouvelles observations archéologiques

Les Amis de la cathédrale ont fini en beauté le cycle de leurs conférences, ce mercredi 15 mars. Le public était venu en foule pour entendre M. Kayser, architecte et ingénieur munichois, parler en connaisseur de la flèche de notre cathédrale. En un français dont la maîtrise étonnait, il a ponctué son propos de photographies originales et d’images de synthèse de belle venue.Image1

Continuer à lire … « Christian Kayser, Jean Hultz et la flèche de la cathédrale de Strasbourg : nouvelles observations archéologiques »

« La chaire de la cathédrale de Strasbourg », vue par Julien Louis

Straßburger_Muenster_Kanzel« Dentelle de pierre » : sans doute l’expression qui vient le plus souvent à l’esprit de celui qui regarde la chaire de la cathédrale. « Dentelle de pierre », la balustrade ajourée, la corbeille apparemment si fragile, les longues et minces colonnettes qui semblent ne rien pouvoir porter, le pied central qui dissimule son épaisseur dans l’ombre. Une signature, un H majuscule déformé, est gravée sur la rampe et sur la clef sous la corbeille ; une date l’accompagne, 1485. Les chroniqueurs sont plus précis : la chaire a été réalisée pour Jean Geiler de Kaysersberg qui, venu de Bâle, prêche à la cathédrale depuis 1478. Ses sermons sont particulièrement écoutés, et sa réputation a dépassé les limites de l’Alsace. L’homme influent qui l’a fait venir à Strasbourg, Pierre Schott, dirige l’Œuvre Notre-Dame ; Hans Hammer vient tout juste d’y être nommé maître d’œuvre. Tout naturellement lui revient la réalisation de ce somptueux monument. Continuer à lire … « « La chaire de la cathédrale de Strasbourg », vue par Julien Louis »