Hervé Doucet, « La tour de croisée de la cathédrale de Strasbourg : Gustave Klotz entre Labrouste et Viollet-le-Duc »

La foule des grands jours s’est déplacée pour la conférence d’Hervé Doucet – professeur d’université à Strasbourg – donnée le mercredi 14 novembre par la Société des Amis de la cathédrale et la Fondation de l’Œuvre Notre-Dame.

Cathedrale_Tour de croisee_77.998.0.539_mb Continuer à lire … « Hervé Doucet, « La tour de croisée de la cathédrale de Strasbourg : Gustave Klotz entre Labrouste et Viollet-le-Duc » »

Publicités

Marc C. Schurr, « Erwin de Steinbach : mythe et réalité »

StrasbourgCath_PortS_02
Erwin de Steinbach par Philippe Grass, cathédrale de Strasbourg, 1866

La Société des Amis de la cathédrale et la Fondation de l’Œuvre Notre-Dame ont donné le 10 octobre la première conférence de leur saison culturelle. Marc Carel Schurr, professeur des universités et président de la Société, s’est intéressé à maître Erwin, dit de Steinbach.

À l’occasion du 700e anniversaire de sa mort, il a fait le point des connaissances et dernières recherches sur ce personnage emblématique saisi entre mythes et réalité. Illustrant son propos par des tableaux, schémas et photographies, il a montré ce que la naissance et l’amplification progressive de ce mythe doivent à Goethe et à l’histoire d’une Allemagne en quête de son unité au XIXe siècle. L’analyse et le recoupement de documents de diverses natures lui ont permis d’arracher la réalité de sa gangue affabulatoire. S’imposent ainsi quelques rares certitudes ; si sa fille Sabine n’a jamais été une artiste, le magister operis Erwin est un architecte qui a œuvré à la cathédrale de 1280 environ à 1318, sans qu’on puisse préciser son origine géographique. Faut-il crier au génie à son propos ? Ce serait oublier que la façade, célèbre pour le doublement de sa paroi, figure dans un projet antérieur de la cathédrale de Metz auquel Erwin aurait su donner une dimension monumentale. Continuer à lire … « Marc C. Schurr, « Erwin de Steinbach : mythe et réalité » »

Ilona Dudziňski, Nouvelles données scientifiques sur le bras sud du transept

Fierté des Strasbourgeois, le portail méridional est sans aucun doute l’un des plus beaux exemples du gothique primitif dans l’espace germanique. Mme Ilona Dudziňski a rendu compte à son propos en juin dernier du résultat de ses recherches en archéologie du bâti.

33600776_1778687695532609_118826145759100928_o Continuer à lire … « Ilona Dudziňski, Nouvelles données scientifiques sur le bras sud du transept »

Un « hérétique » architecte de la cathédrale de Strasbourg

Monnet 1
Portrait de Bertrand Monnet, 1978

L’architecte en chef des monuments historiques Bertrand Monnet (1910-1989) a été chargé des travaux de la cathédrale de Strasbourg pendant 35 ans, de 1947 à 1982. Au cours de cette période, il a dirigé de nombreux chantiers tels que la réparation des dommages de la Seconde Guerre mondiale, la restauration de la partie basse de la flèche, de la haute tour et de ses quatre tourelles d’escalier, la restauration de l’ensemble du massif occidental, la consolidation des voûtes, etc. à cette époque, le décor sculpté et les superstructures de la cathédrale étaient atteints par une érosion accélérée due à la pollution atmosphérique et au mauvais choix des pierres par les maîtres d’œuvre du XIXe et du début du XXe siècle. Pour y faire face, Monnet a remplacé de façon quasi-systématique les éléments endommagés en grès bigarré par du grès vosgien jugé plus résistant mais d’un aspect et d’une coloration légèrement différents. Il est ainsi parvenu à gagner l’érosion du monument de vitesse mais lui a enlevé une partie de son authenticité. Continuer à lire … « Un « hérétique » architecte de la cathédrale de Strasbourg »

Louis-Napoléon Panel, Le buffet de l’horloge astronomique de la cathédrale de Strasbourg mis à l’honneur

Horloge astronomique_Panel conf.[8614]

L’horloge astronomique – Gravure de Tobias Stimmer, 1574
Le conservateur des Monuments Historiques, Louis Napoléon Panel, a mis à l’honneur le buffet de l‘horloge astronomique lors de la conférence mensuelle organisée par la Société des Amis de la Cathédrale et la Fondation de l’Œuvre Notre-Dame.

Continuer à lire … « Louis-Napoléon Panel, Le buffet de l’horloge astronomique de la cathédrale de Strasbourg mis à l’honneur »

David Wendland, Du dessin à la réalisation : la reconstruction de la voûte de la chapelle Sainte-Catherine au XVIe siècle

Le mercredi 21 février, M. David Wendland, architecte diplômé, a donné pour la Société des Amis de la cathédrale et la Fondation de l’Œuvre Notre-Dame une conférence originale.

28070982_1676067505794629_5828527556614383409_o

On connaît la chapelle Sainte-Catherine entre autres pour la beauté de sa voûte. Mais sait-on comment l’architecte Bernard Nonnenmacher l’a réalisée dans les années 1542-1546 ? C’est à cette question que le conférencier a apporté des éléments de réponse qu’étayait l’étude d’un dessin original, propriété de la Fondation. Continuer à lire … « David Wendland, Du dessin à la réalisation : la reconstruction de la voûte de la chapelle Sainte-Catherine au XVIe siècle »

Sabine Bengel, La FOND 1880-1930 : Traditions et innovations pour la sauvegarde de la cathédrale

Le mercredi 17 janvier, dans la salle du Münsterhof remplie jusqu’aux tribunes, Mme Sabine Bengel, historienne de l’art, a donné pour la Société des Amis de la cathédrale et la Fondation de l’Œuvre Notre-Dame une conférence insérée dans la thématique de l’actuelle exposition sur « Strasbourg laboratoire d’Europe ».

expo_1895_photo118-cathe2[4271]
Le stand de l’Œuvre Notre-Dame lors de la grande exposition industrielle et artisanale de Strasbourg, en 1895.

Continuer à lire … « Sabine Bengel, La FOND 1880-1930 : Traditions et innovations pour la sauvegarde de la cathédrale »