Il était une fois dans l’ouest… une cathédrale méconnue

C’est peu dire que j’ai été étonné d’apprendre qu’après la visite de la cathédrale de Chartres, le voyage annuel de notre association nous conduirait à aller admirer celle du Mans ! Une cathédrale au Mans ? Jamais entendu parler ! Elle ne figure pas sur la liste classique, officielle, « canonique » de celles qu’il faut avoir vues, apprise dès le CM2 ! Vite, vite Internet pour vérifier !…

Mais oui, il y a bien au Mans une cathédrale, la cathédrale Saint-Julien et, au curieux qui, désireux de sortir des sentiers battus, lui rendra visite, elle vaudra bien des surprises …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Continuer à lire … « Il était une fois dans l’ouest… une cathédrale méconnue »

Publicités

Le Centre international du Vitrail à Chartres

Lors du voyage d’études de mai nous avons visité le Centre international du Vitrail, à Chartres, dont je garde un souvenir marquant.

D’abord, cette visite s’est déroulée avec une accompagnante pédagogique qui nous a expliqué les modes de réalisation des vitraux, tant modernes que médiévaux, images et outils à l’appui. Et de m’apercevoir que les techniques actuelles facilitent certes le travail, mais ne garantissent pas obligatoirement la réussite attendue. Ce que j’ignorais.

CIV 1Ensuite, l’exposition intitulée Le vitrail contemporain en France, située dans les grandes salles voûtées datant du XIIIe siècle et classées Monument historique, a présenté une palette très large de réalisations actuelles. Oh ! je ne crierai pas au chef-d’œuvre pour chacune d’elles, loin de là. Mais certaines ont retenu mon attention tant par les formes mises en jeu que par les couleurs ou teintes employées. C’est le cas notamment de ce vitrail où s’est imposée à moi l’image de deux corps ensevelis dans leur linceul – deux gisants anonymes ? – tandis qu’une brume les enserre et les dérobe progressivement à ma vue, sous l’effet des sautes d’un vent aigre qui griffe les flaques d’eau. Bientôt personne ne saura plus leur nom, personne ne pensera plus à eux, ils auront passé comme feuille d’automne. Continuer à lire … « Le Centre international du Vitrail à Chartres »

La plateforme de la cathédrale et la maison des gardiens réhabilitées

cathc3a9_11.jpgNotre cathédrale, ce lieu de convergence des regards qui s’élèvent, est un concert donné vers le ciel dont les dentelles de grès rose imposent sa verticalité. Lors de la présentation du chantier, je vous avais invité à gravir les 332 marches pour aboutir à cette plate-forme dont nous avons le plaisir de visiter les travaux. Je vous invite aujourd’hui à poursuivre notre ascension et gravir quelques marches de plus pour escalader la tour, dont l’ascension débute ici.

Tout là-haut, là où la pierre et la lumière sont les seuls témoins du matin du monde, et où depuis toujours, grâce à elles, l’éternel rencontre l’infini. Tout là-haut, à 52 m du sommet de la flèche se trouve la galerie dite des « spectateurs ».

Ces spectateurs sont constitués de 8 sculptures. Elles prennent un relief particulier en raison du vide qui les entoure ! La sculpture, n’est-elle-pas l’art du vide, comme la musique est l’art de sculpter les silences ? La sculpture consiste à établir avec des matériaux bruts des émotions.

Ces sculptures représentent des saints, des hommes, mais aussi des animaux. Plutôt que de me lancer dans l’hagiographie de tel ou tel saint, il m’est apparu plus saisissant de jeter mon dévolu sur un ours. Continuer à lire … « La plateforme de la cathédrale et la maison des gardiens réhabilitées »

Sortie de printemps : églises médiévales de Forêt Noire

A en croire le proverbe allemand : « Wenn Engel reisen, lacht der Himmel. » Et de fait c’est avec un soleil franc et généreux, sous un ciel d’azur et dans un écrin de verdure que s’est déroulée notre sortie du 1er juin. On ne pouvait rêver mieux.

Alpirsbach
Un de nos lointains prédécesseurs dans la visite d’Alpirsbach.

Un passage à travers le Kinzigtal au charme indéniable nous a menés à Alpirsbach où nous attendait la guide allemande qui nous a accompagnés pendant une grande partie de la visite, notre président traduisant et complétant ses propos. L’abbaye connut les vicissitudes habituelles à ce genre d’édifices, notamment les courants réformateurs qui tentaient de réagir au relâchement de la vie monacale. Continuer à lire … « Sortie de printemps : églises médiévales de Forêt Noire »

Voyage à Chartres et au Mans du 20 au 24 mai 2019

A 7h50, lundi 20 mai 2019, notre groupe monte dans le train en direction de Paris / Massy où un car nous conduit à Chartres. Après le déjeuner roboratif, nous avons démarré la visite guidée de la cathédrale, commentée par deux guides, membres de la société des Amis de la cathédrale de Chartres et par Alain Villes.

Reims 1
Le chœur de la cathédrale de Chartres

Continuer à lire … « Voyage à Chartres et au Mans du 20 au 24 mai 2019 »

Ein Besuch, der sich lohnte

Strasbourg_-_2016_(29867753002)
Am Freitag, dem 22. und Samstag, dem 23. März, konnten für eine volle Stunde zwei Gruppen unseren Vereins das Haus Kammerzell besuchen. Unter der lächelnden Führung von Véronique Herbreteau, dipl. Kunsthistorikerin.

Lächeln, Lebhaftigkeit und Kultur kombiniert, begann der Besuch mit einem tadellosen Fokus: Was bedeuten die auf den Wänden eingravierten oder gemalten Daten? Was wissen wir über die verschiedenen Eigentümer und die Geschichte des Gebäudes ? Die Aufmerksamkeit wurde jedoch vor allem auf die Holzskulpturen gelenkt, die die Fassaden schmücken, mit Erläuterung ihrer Namen und symbolischen Funktionen. Ganz zu schweigen von den hölzernen Klappläden, Beweis dafür, daß das Haus damals ein Geschäft war. Continuer à lire … « Ein Besuch, der sich lohnte »

Les Amis de la cathédrale à la maison Kammerzell

006_Fachwerkhaus_am_Platz_vor_dem_Muenster
Vendredi 22 et samedi 23 mars deux groupes de notre Société ont pu visiter toute une heure durant la maison Kammerzell sous la houlette souriante de Véronique Herbreteau, guide professionnelle travaillant en indépendante.

Sourire, vivacité et culture conjugués, la visite a démarré sur les chapeaux de roue par des mises au point liminaires : A quoi renvoient les dates gravées ou peintes sur les murs ? Faut-il parler de maison à colombages ou à pans de bois ? Que sait-on des différents propriétaires et de l’histoire de la maison ? Mais surtout l’attention a été attirée sur les sculptures en bois qui agrémentent les façades avec élucidation de leurs noms et fonctions symboliques. Sans oublier les volets en bois rabattables, preuve que la maison servait jadis de boutique. Continuer à lire … « Les Amis de la cathédrale à la maison Kammerzell »