Le choix de Dominique Jacquot au Musée des Beaux-Arts

Schuler_épisode de la guerre de 1814_MBA 1594_ap
Parmi les rares représentations de la cathédrale au musée des Beaux-Arts, j’ai choisi une peinture dans laquelle elle se devine à peine. Il aurait pourtant été possible de choisir un autre tableau du même artiste. De Théophile Schuler (Strasbourg, 1821 – 1878) le musée expose en effet une belle peinture montrant Erwin von Steinbach en pendant avec sa fille. De quoi nous rappeler si besoin était que le XIXe siècle fut le siècle de l’Histoire, le siècle des Nations. Continuer à lire … « Le choix de Dominique Jacquot au Musée des Beaux-Arts »

Le choix de Cécile Dupeux au Musée de l’Œuvre Notre-Dame

OND_projet musée-Arntz_62A_5007e[2492]
Ludwig Arntz, Projet de galeries néo-Renaissance sur jardin dans les bâtiments de l’Œuvre Notre-Dame, 1896
Si l’on sait qu’un tout premier musée de la cathédrale a été mis en place dans les bâtiments de l’Œuvre Notre-Dame dès le milieu du 19e siècle par l’architecte de la cathédrale Gustav Klotz, on connaît moins le projet de restructuration des bâtiments proposé par l’un de ses successeurs Ludwig Arntz, arrivé à Strasbourg en 1895 en provenance de Cologne et Berlin. Continuer à lire … « Le choix de Cécile Dupeux au Musée de l’Œuvre Notre-Dame »

Le choix de Monique Fuchs au Musée historique

Ill.2_Maquette cathédrale_MH 1395_mb[1336]
Maquette  de la cathédrale en carton imprimé en couleur,
fin du 19e siècle
Les réserves du Musée historique de Strasbourg regorgent d’objets intéressants, non exposés faute de place ou simplement parce qu’ils ne supportent pas d’être exposés à la lumière trop longtemps. C’est le cas de cette maquette  de la cathédrale réalisée en carton imprimé en couleur à la fin du 19e siècle. Elle a été offerte au musée historique par un épicier en gros de la Robertsau du nom de Braun qui louait des locaux à la Fondation de l’Œuvre Notre-Dame 9 place Gutenberg entre 1868 et 1891. Est-ce pour cette raison qu’il s’intéressait à la cathédrale ? Continuer à lire … « Le choix de Monique Fuchs au Musée historique »

Le choix de Florian Siffer au Cabinet des Dessins et des Estampes

Prout_Rue Merciere_77.2013.2.1_mb[4751]Samuel Prout (1783- 1852), Vue de la rue Mercière, lithographie coloriée à l’aquarelle, vers 1830. Photo Musées de la Ville de Strasbourg/Mathieu Bertola

Samuel Prout, au-delà de son patronyme atypique, est un artiste attachant. Paysagiste anglais, il a parcouru l’Europe au début du XIXe siècle et se spécialise dans des vues pittoresques de villes, particulièrement animées, où les badauds, marchands ambulants, s’activent et font de l’artiste une sorte de Piranèse romantique. Continuer à lire … « Le choix de Florian Siffer au Cabinet des Dessins et des Estampes »