La cathédrale et la philatélie – Les premiers timbres (1886-1939)

Depuis la guerre de 1870, Strasbourg est allemande. Son organisation postale ne prévoit que l’acheminement du courrier de ville en ville ; rien n’est prévu pour la distribution des lettres intra-muros. Cent soixante villes allemandes, dont Strasbourg, vont profiter de cette lacune pour se doter d’organismes postaux privés. Ainsi fut créée à Strasbourg, le 1er novembre 1886, la « Privat-Post-Verkehr Strassburg ».

Émission du 13 janvier 1887, type cathédrale (collection personnelle).

Un premier timbre, émis le 4 novembre 1886, reproduit « les armes de Strasbourg » : il fut interdit pour sa grande ressemblance avec les timbres de l’Empire allemand (timbre n° 32 d’Allemagne). Pour éviter la confusion, lui succéda le 1er décembre un nouveau timbre reproduisant la cathédrale de Strasbourg. De 1886 à 1890, 86 timbres, aux valeurs faciales diverses, aux formats et variétés de couleurs différents, cartes lettres et enveloppes, seront émis à l’effigie de la Cathédrale, avec l’inscription dans un cadre du timbre : « PRIVATPOST STRASSBURG ».

Entier postal avec timbre imprimé à l’effigie de la cathédrale de Strasbourg (collection personnelle).

Au cours de son existence, cette « Poste privée » fut concurrencée par d’autres initiatives locales. Mais toutes, faute de rentabilité, cessent leurs activités. L’administration allemande rachète l’entreprise du dernier propriétaire exploitant pour la somme de 49.302 marks. Mais l’Alsace redevient française par le traité de Versailles du 28 juin 1919, et ce régime spécial cesse.

Dans un contexte de crises et conflits internationaux, la Société des Amis de la Cathédrale de Strasbourg organise du 23 juin au 27 juin 1939 la célébration du Jubilé demi-millénaire de l’achèvement de la flèche de la Cathédrale. C’est une « date mémorable parmi toutes dans les annales de Strasbourg et de l’Alsace », écrit l’Abbé Walter, Président, dans le Bulletin de la Société. Concerts de musique, visites guidées de musées, réceptions, sorties culturelles, célébrations religieuses, diners champêtres, agrémentent les journées du Congrès et font le bonheur des congressistes. La Poste s’associe à l’évènement en émettant le 23 juin 1939 le timbre commémorant le 5ème centenaire de l’achèvement de la flèche. Dessiné par André Spitz, gravé en taille douce par Gaston Gandon, le timbre fait la joie des philatélistes, amis et sympathisants de la cathédrale. Un an plus tard, presque jour pour jour, l’armistice est signé et Strasbourg est, de fait, annexée au 3e Reich.

Edgard Nullans

Carte postale officielle, avec légende 5e centenaire de l’achèvement de la flèche, illustrée de « la Vierge aux bras étendus » affranchie du timbre émis le 23-6-1939 et envoyée en recommandé le 24-6-39, de Strasbourg, place de la Cathédrale, à destination de Blida (Algérie) ; le pli postal est arrivé en cette ville le 29-8-39, suivant cachet postal apposé au verso (collection personnelle).

Auteur : Les Amis de la Cathedrale de Strasbourg

Composée de bénévoles passionnés, la Société des Amis de la Cathédrale de Strasbourg veut être, depuis 1902, le lieu de rencontre de tous ceux qui sont attachés à cette grande et belle église, classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s