L’herbier de bronze de Shirin Khalili – Février : le plantain

Côté Cathédrale

Le plantain-plantago
« Plante des pieds »

Son nom provient du latin planta signifiant plante des pieds et ago je pousse car la forme plane et large des feuilles de certaines espèces (plantago major) évoque la plante des pieds. Une autre espèce aux feuilles longues et lancéolées (plantago lanceolata) porte le nom commun d’oreille de lièvre.

Plante du Dieu Arès, reconnue durant toute l’Antiquité comme ayant des vertus médicinales, Dioscoride, Gallien et Pline en citent plus de vingt quatre cas de guérisons dans leurs écrits. Des siècles plus tard Hildegarde de Bingen l’évoque ainsi : « quand un scorpion ou quelques autres vermines pique une personne, qu’elle frotte la piqûre avec du jus de plantain, et cela ira mieux ».

Dans le christianisme, le plantain est associé à Saint Josèphe parmi les neuf plantes qui lui sont désignées mais également à Saint Marcoul.

Les croyances médiévales parlent du plantain comme un élément faisant référence à l’eau et à la purification voire même au baptême.

Sa représentation est visible sur certains chapiteaux des colonnes dans les églises, mais sa plus belle figuration se trouve sur le vantail droit de la porte de bronze de Notre-Dame de Strasbourg.

Côté Végétal

Jaime-Olivares-Plantain-plantago
Plantago (L.) – Plantaginacée

Originaire d’Europe, la famille des plantains comprend près de deux cents espèces aujourd’hui réparties dans le monde entier et ayant des habitats très différents, humides à secs, en plaine comme en altitude, sur le bord des routes et chemins et dans les villes ; ce qui les rend assez communes.

Plantes herbacées vivaces et piétinables mesurant de 10 à 50 centimètres, certaines espèces comme le plantago major, possédant des feuilles basales larges et disposées en rosette sont très reconnaissables comme sur le bas relief de la porte.
Autrefois utilisé pour ses propriétés dépuratives, diurétiques et hémostatique, en cataplasme comme cicatrisant pour les feuilles ou en ingestion des graines comme laxatif, le plantain n’est guère présent dans la fabrication de médicaments mais intervient dans certaines compositions en cosmétique.

Dessin : Jaime Olivares
Texte et photo : Shirin Khalili

Auteur : Les Amis de la Cathedrale de Strasbourg

Composée de bénévoles passionnés, la Société des Amis de la Cathédrale de Strasbourg veut être, depuis 1902, le lieu de rencontre de tous ceux qui sont attachés à cette grande et belle église, classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s