« Le pilier des anges », par Francis Klakocer

 

_00018

A chacun de mes passages à la cathédrale, je ne peux m’empêcher d’aller voir le pilier des Anges. Il m’intrigue et me fascine au plus haut point, surtout depuis que je sais qu’il a fait partie au Moyen-Âge de la liste des curiosités à y voir. Sa composition tripartite me plaît. Mon regard s’attarde sur les baldaquins, tourelles et édicules qui l’ornent de leur fine diversité, produisant un effet de variation des plus heureux. De là il passe aux statues et remarque le mouvement qui les anime. C’est le cas du Christ qui tourne sa tête et son buste en une remarquable flexion. Mais aussi de l’apôtre Mathieu dont les pieds dépassent de leur socle et je jurerais presque qu’il s’avance et va se détacher de la colonne pour venir à ma rencontre.

Mon plaisir s’est accru depuis que j’ai appris récemment que le pilier entretient des rapports certains avec l’Hortus deliciarum, manuscrit médiéval dont les représentations me paraissent des plus réussies. Naïvement j’établis un rapport entre ces pages coloriées et la présence encore visible de couleurs sur le corps du Christ et des ressuscités. Voilà qui stimule mon imagination qui recrée aussitôt, comme en un fantasme la cathédrale dans sa  polychromie médiévale.

Mais surtout je me suis approprié un détail. Le buste sculpté de l’individu qui, penché sur la balustrade, observe le pilier, me renvoie ma propre image. Sa fascination ininterrompue est la mienne. Cet observateur a saisi et m’a fait comprendre la leçon qui se dégage de ce pilier : « Tout passe. – L’Art robuste/Seul a l’éternité. », comme l’a dit si justement le poète.

Francis Klakocer

Découvrez le Pilier des anges en vue sphénoramique : cliquez sur ce lien, sur l’icône « Liste » et choisissez la vue n° 988, « Transept Sud ».

Advertisements

Auteur : Les Amis de la Cathedrale de Strasbourg

Composée de bénévoles passionnés, la Société des Amis de la Cathédrale de Strasbourg veut être, depuis 1902, le lieu de rencontre de tous ceux qui sont attachés à cette grande et belle église, classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

2 réflexions sur « « Le pilier des anges », par Francis Klakocer »

  1. Bravo pour ce Blog où je me suis fait piéger en ouvrant tous les liens et en y consacrant beaucoup de temps, un vrai bon moment.
    Quel voyage dans l’orgue!
    Merci à Francis Klakocer aussi pour ce partage des émotions devant le pilier du transept sud et la statue de l’homme à la balustrade (j’ai une reproduction de l’ OND sur mon bureau). Pour relever la finesse et l’élégance DU PILIER, j’aime aller dans le transept nord près de l’escalier menant à la chapelle St Jean-Baptiste pour regarder les 2 piliers. Là, un peu comme l´homme à la balustrade, je m´effraie et m´étonne de voir ce pilier construit si peu de temps après celui du côté nord. On peut même imaginer à l´époque quelques belles batailles d´anciens et de modernes.
    Une dernière remarque à propos du lien concernant la statue vers le site de http://www.strasbourgphoto.com/lhomme-a-la-balustrade-de-la-cathedrale-de-strasbourg/ qui situe celle-ci dans le transept nord – No comment.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s